L'ENTERREMENT DU PRÉSIDENT KENNEDY

  Le jour même de l’assassinat d’Oswald, le cercueil de Kennedy est exposé dans la rotonde du Capitole, sur le même catafalque que celui qui avait accueilli la bière d’Abraham Lincoln en 1865. Toute la journée (ainsi que la nuit), des centaines de milliers de personnes viennent rendre un dernier hommage au défunt président. La famille Kennedy est bien entendu présente. Juste avant de partir, accompagnée de sa fille Caroline, Jackie Kennedy s’avance vers le cercueil, s’agenouille et l’embrasse au niveau de la tête de son mari.


Jackie Kennedy Caroline Kennedy embrasse cercueil JFK enterrement Kennedy rotonde Capitole
Jackie Kennedy embrasse le cercueil de son mari au niveau de la tête.

 

  Suivies par des millions d’Américains à la télévision, les obsèques du trente-cinquième président des États-Unis ont lieu à Washington le 25 novembre, jour du troisième anniversaire de son fils John Fitzgerald Kennedy Jr., surnommé « John-John ». Des dizaines de chefs d’État ont fait le déplacement, dont le général de Gaulle.

  Le cercueil est porté à l’extérieur du Capitole, avant d'être transporté jusqu'à la Maison-Blanche. Un million d'anonymes se sont regroupés sur les trottoirs pour voir passer le cercueil du président.

enterrement John Fitzgerald Kennedy marche chefs d'État Jackie Kennedy Robert Kennedy Edward Kennedy
De nombreux chefs d'État, précédés par Jackie, Robert et Edward Kennedy, partent de la Maison-Blanche pour se rendre à pied jusqu'à la cathédrale Saint-Matthieu.

  Conformément à la volonté de la désormais ancienne Première dame, les deux cent vingt personnalités politiques respectent une marche funèbre entre la Maison-Blanche et la cathédrale Saint-Matthieu. Jackie, Robert et Edward Kennedy ouvrent cette marche. Celle-ci est d’ailleurs un véritable cauchemar pour les services de sécurité : les rois, reines et chefs d’État sont particulièrement exposés et peuvent être à tout moment la cible d’un attentat. Au total, on recense plus de quatre milles agents en armes venant du FBI, de la CIA, du Pentagone, de la police de Washington et de celle de New York. Une bonne partie d’entre eux se sont mêlés aux dirigeants politiques qui respectent la marche.  

  Après la messe, le cercueil du président John Fitzgerald Kennedy est porté à l'extérieur de la cathédrale Saint-Matthieu. À la demande de sa mère, le petit « John-John » s’avance vers la dépouille de son père et effectue un salut militaire, geste qui, avec le baiser de Jackie, constitue l’une des images les plus fortes de ces funérailles.


John-John JFK Jr John Fitzgerald Kennedy Jr salut militaire garde à vous enterrement JFK
"John-John" adresse un salut militaire à son père.

 

  Puis le corps du président est transporté au cimetière militaire d’Arlington. Il y est enterré à 15 heures 13. Jackie Kennedy ajoutera aux funérailles une dernière touche personnelle en allumant une flamme éternelle (réservée aux soldats inconnus, il n’en existait alors que deux autres dans le monde, l’une d’entre elles étant à Paris, sous l’Arc de Triomphe).


J'apprécie énormément vos commentaires. Cependant, dans un simple souci d'organisation du site, si vous souhaitez donner votre avis sur le site en général, préférez le Livre d'or ou contactez-moi.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    MME Michel (lundi, 19 août 2013 10:46)

    Scène marquante .

  • #2

    fox (vendredi, 22 novembre 2013 19:59)

    l’enterrement de jfk exactitude de l'enterrement Abraham Lincoln..et le salut de son fils ordonné par jackie ...

  • #3

    msage (mardi, 03 décembre 2013 17:33)

    Pauvre orphelin victime de la maffia

  • #4

    Idoudidou (dimanche, 13 septembre 2015 23:19)

    Cocaïnomane. Érotomane. Écran de fumée. Il a finit comme un chien. Dommage pour ses enfants. Mais indigne d'être président de mon pays. Tout comme Nixon et Bush et sûrement Obama le grand parleur qui ne réalisa rien de ce qu'il nous avait promis. A part la réforme de santé qui enmerde les Républicains et c est tant mieux.